Focus sur Ansamble, une entreprise de restauration collective exemplaire en matière de maintien dans l’emploi

La réussite du maintien dans l’emploi n’est possible de façon efficace et durable que s’il existe une politique volontariste de l’entreprise. C’est le cas de cette entreprise de restauration collective qui cultive depuis toujours cette envie de pérenniser les emplois des salariés présentant  à un moment donné de leur parcours professionnel des difficultés de santé.  Le contexte de pénibilité des postes de travail, à l’origine de nombreuses déclarations de maladies professionnelles de type troubles musculosquelettiques, sensibilise d’autant plus l’entreprise à mener une politique interne de gestion du handicap. Un référent handicap  est nommé au plan national et des correspondants régionaux déclinent les actions sur le terrain via les responsables des ressources humaines (RRH). En région Midi Pyrénées, la RRH a développé une approche partenariale et collaborative avec l’ensemble des acteurs qui interviennent sur le champ du maintien, et principalement avec le SAMETH 31 (Service d’Aide au Maintien en Emploi  des Travailleurs Handicapés) et le médecin du travail. L’objectif commun consiste à chercher conjointement des solutions adaptées  au contexte professionnel et à l’état de santé, suffisamment pérennes pour que le salarié puisse conserver une activité au sein de l’entreprise (sur son poste initial ou sur un poste aménagé). L’intervention d’un ergonome peut être sollicitée afin d’analyser des situations spécifiques et proposer des solutions adaptées techniques, humaines  ou organisationnelles. Depuis 2012, 11 situations en Haute Garonne ont été accompagnées et 11 personnes ont été maintenues en emploi à travers des adaptations de poste de différentes natures (organisationnelles, techniques mais également portant sur la réduction du temps de travail ou encore la mise en œuvre d’auxiliaire professionnel). Une campagne d’information et de formation actuellement en cours vise à sensibiliser une grande partie de l’encadrement et des équipes. La réussite de ces actions passe en interne par une proximité permanente des managers des différents secteurs et de la RRH avec les salariés, et l’appui en externe des partenaires favorisant le dialogue et le repérage des situations « à risque ». Ce repérage doit s’effectuer le plus en amont possible afin de bénéficier du temps nécessaire pour trouver les solutions adaptées.

L’article original est paru sur le site http://www.medecine-sante-travail.com suite au Congrès national de Médecine et Santé au Travail qui s’est tenu à Paris du 21 au 24 juin 2016.

Auteurs / Co-Auteurs : Aurélie GARROS, RH de la société ANSAMBLE MIDI GASTRONOMIE, Toulouse, Dr Naïma HOFFMANN, Médecin du Travail, ASTIA Toulouse, Christel LACHAUME, Conseillère Sameth 31

Pour voir le poster du thème, cliquez sur ce lien : Focus sur l’entreprise Ansamble

, , , ,

b3acae9af9314401dd5bdf8effa00f1611111111111111111111111111111111